jeudi 16 janvier 2014

Œillades...

Depuis quelques jours je me sens observée, guettée...
Les moindres de mes faits et gestes semblent suivis par des petits yeux, des regards étranges. Sur les étagères, les bustes auréolés d'or d'Elsa Alayse s'animent par la lumière qui filtre derrière les nuages.
Une madone quelque peu hautaine joue les starlettes sur son socle étoilé devant un sanglier farceur qui tient à bout portant, avec son fusil rouge, un homme à quatre pattes ! Avec leurs airs de petites saintes, ces céramiques encanaillent l'atmosphère du lieu...

Oui, je dois bien l'avouer, il y a de plus en plus de laisser-aller à l'atelier !







2 commentaires:

Zolis Bizoux a dit…

SUBLIME !!!!!

Et les photos toujours aussi belles aussi...

Est-ce en vente ou juste en expo ?

Sandrine Péron a dit…

oui les pièces sont à vendre... il faut d'ailleurs que je les ajoute à "début de catalogue" dans la colonne de droite !